Nous vous invitons également à consulter nos annonces de biens en location à La Flèche (72)
Vous vous lancez dans un projet d’achat de maison à La Flèche ? Et si nous vous faisions visiter ? Voici quelques informations pour mieux connaître la ville ainsi que ses 15086 habitants et parmi lesquels vos potentiels futurs voisins.

Le marché de l’immobilier à La Flèche

Trouver une maison en vente dans une grande ville relève souvent de la gageure. Et pourtant, à La Flèche, vous pouvez trouver des annonces pour réaliser votre projet d’achat de maison. 65,81% des logements sont des maisons à La Flèche. Canada, Verron et Saint-Germain-du-Val, sont les quartiers dans lesquels vous avez le plus de chances d’en trouver. Avec une mention spéciale pour Canada où les maisons sont les plus nombreuses. Elles représentent 94% des logements du quartier.

Sur les 80 km² de la ville, on trouve également :
  • 1% de résidences secondaires,
  • 6% de logements vacants,
  • 25% de logements sociaux.
On trouve quasiment autant de propriétaires que de locataires à La Flèche. Très équilibrée, cette répartition laisse entrevoir un bon équilibre entre dynamisme et entretien des logements. Canada et Verron, sont les quartiers dans lesquels nous retrouvons le plus grand nombre de propriétaires.

La Flèche fait partie des 50% des villes du département Sarthe dont le taux de la taxe foncière et le plus faible (29,37%). Une bonne nouvelle pour votre budget logement.

Pour vous aider dans votre projet d’achat de maison, sachez que pas moins de 19 agences immobilières peuvent vous aider à La Flèche.

Petit aperçu des habitants de La Flèche

Les habitants de La Flèche sont, pour la plupart, des couples ou des célibataires. On y rencontre assez peu de familles.
  • Les familles sans enfant préfèrent les quartiers Centre-ville et Saint-André.
  • Les familles avec 1 à 2 enfants habitent de préférence dans les quartiers Verron et Canada.
  • Les familles nombreuses, elles, privilégient Canada.
Avec une moyenne d’âge de 43 ans, la population de La Flèche est plutôt dans la moyenne française. 30% des habitants a moins de 25 ans, 36% a entre 25 et 45 ans et 35% dépasse les 55 ans. La majorité travaillent en tant qu'employés ou ouvriers. 62% des habitants travaillent dans la ville même.

La ville séduit les retraités. Ils représentent 28% des habitants. Un chiffre légèrement élevé, qui propulse La Flèche parmi les villes françaises attractives, où il fait bon vivre. Côté chômage, la ville atteint 13% de chômeurs. Un chiffre significatif, plutôt élevé pour une grande ville.

Commerces, services, transports… comment vit-on à La Flèche ?

Commençons par un petit focus sur les écoles et lycées. Un critère important si vous avez des enfants scolarisés.

À La Flèche, on compte un nombre satisfaisant de crèches et d’écoles (3 étab./km²). Les quartiers les mieux servis en la matière sont Centre-ville et Saint-André.

Pour les plus grands, ce sont les résultats au BAC qui comptent. La moyenne de la ville se situe à 92%. Un score supérieur à la moyenne du département Sarthe. Ce sont les lycéens de Bolerie, Canada et Henri Dunant qui ont le mieux réussi l’année dernière avec respectivement 0%, 0% et 0% de réussite au BAC.

Habiter à La Flèche permet également de bénéficier de son réseau de transport en commun. La ville ne propose que peu de services de transport en commun. Elle se situe en outre à 18km de l'Aéroport d'Angers-Marcé. À noter, ce sont les quartiers Saint-André, Canada et Bolerie qui sont les mieux desservis par les transports publics.

Au palmarès des quartiers les plus commerçants, on trouve Centre-ville, Henri Dunant et Rhin-et-Danube. Côté restaurants et cafés, Centre-ville et Henri Dunant hébergent le plus grand nombre d’établissements.

Pour terminer notre petite description de La Flèche, parlons espaces verts. La ville propose assez peu de parcs. Mais tout est une question de quartier. Si avoir la possibilité de faire une balade dans un parc près de chez vous est important, privilégiez les quartiers Bolerie, Saint-Germain-du-Val et Verron